Corruption tennis : les aveux d’un joueurs français


Un joueur français avoue avoir truqué une vingtaine de matchs !

Dans le quotidien L’équipe, ce joueur français fait des aveux édifiants !

Mick Lescure, ce joueur de 25 ans, 487e mondial l’an passé, explique au quotidien sportif comment les tournois de seconde zone. Appelés Challengers ou Futures, sont gangrenés par les paris truqués et la corruption.

Il explique comment il s’est fait approcher par un escroc, Grigor Sargsyan, qui lui proposait entre 1000 et 2000 euros pour perdre ses matches et fixer le score d’un set.

Lors d’un tournoi à Bangkok, en Thaïlande, il avoue avoir « lâché » un match de double, pour la somme de 600 euros. Cette somme lui a été versée à son retour à Paris, en espèces.

Dans ce témoignage édifiant, le Français révèle qu’il a cédé à la tentation à de multiples reprises à l’étranger mais jamais en France, devant ses proches. Depuis 2015, il a laissé filer une vingtaine de rencontres pour un gain total de 30.000 euros.

Mais surtout, il affirme que le «match-fixing» est une pratique courante dans le tennis. «A tous les niveaux, même dans les tournois ATP». «Cela concerne surtout les joueurs classés à partir de la 50e place.» L’athlète conclut son témoignage sur une note peu encourageante pour l’avenir de ce sport: «Beaucoup de joueurs connaissent des difficultés financières et se laissent tenter par des arrangements avec des gens du type de “Maestro” . Tant qu’il y a aura des paris à l’appui des matches de tennis, il y aura donc des problèmes de match-fixing.»

Tiré de l’article original du journaliste de L’équipe Gilles Festos

Poster un Commentaire

avatar