Corruption tennis : 3 joueurs français placés en garde à vue


Planete-bookmaker.Com, guide gratuit pour vos paris sportifs 3 Joueurs français placés en garde à vue !

Près de deux mois après l’interpellation de quatre Français soupçonnés d’être impliqués dans un vaste réseau dirigé depuis la Belgique, trois nouveaux joueurs ont été placés en garde à vue. Sept personnes sont déjà en détention préventive dans ce dossier.

Quatre joueurs français (Mick Lescure, Jules Okala, Yannick Thivant et Jérôme Inzerillo) avaient été placés en garde à vue le 16 janvier dernier dans le cadre d’une affaire de corruption sportive dirigée depuis la Belgique.

Mike Lescure, 487e mondial au moment des faits, avait notamment reconnu avoir laissé filer entre «vingt et trente matches», au cours de sa carrière, aussi bien simple qu’en double, contre des sommes allant de 600 € à 2.000 €.

Le quotidien sportif L’équipe nous apprend que trois nouveaux joueurs tricolores ont été placés en garde à vue mardi 5 mars. Ils étaient toujours entendus ce mercredi matin, par les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) de la direction centrale de la police judiciaire. Ils sont soupçonnés d’avoir perdu volontairement un jeu, un set ou une rencontre, contre rémunération d’une organisation criminelle basée en Belgique. 

Deux d’entre eux étaient toujours entendus mercredi matin par les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) de la direction centrale de la police judiciaire. Le troisième a été laissé libre mardi soir. Pour l’heure, leur identité n’a pas été révélée.

Tous ces joueurs sont suspectés d’avoir volontairement perdu un jeu, un set ou un match, en échange d’une rémunération de la part d’une organisation criminelle arménienne basée en Belgique. En juin 2018, des perquisitions simultanées dans six pays européens, dont la France, avaient été déclenchées. Au total, sept personnes de nationalité arménienne, dont le cerveau présumé du réseau Grigor Sargsyan, avaient été inculpées notamment pour des faits de «corruption», «blanchiment d’argent» et «appartenance à une organisation criminelle», avant d’être placées en détention provisoire.

En janvier, sur la base des informations venues de Belgique, la police espagnole avait procédé à 83 arrestations, dont celles de vingt-huit joueurs professionnels.


Planete-bookmaker.Com, guide gratuit pour vos paris sportifs Plus de 210 matchs ont fait l’objet d’alertes pour la saison 2018

L’affaire révélée en Janvier par le quotidien sportifs L’équipe a mis en lumière un fléau récurrent dans le tennis, notamment dans les Challengers et les Futures (tournois de seconde et troisième division).

La Belgique, qui est à l’origine de l’enquête, a ordonné l’audition d’une quarantaine de joueurs, concernant des matchs de multiples tournois secondaires. Les joueurs professionnels classés au-delà de la 250ème sont des proies faciles pour les réseaux mafieux car elles ont du mal à boucler leur fin de mois. Les primes de tournoi sont très faibles et les joueurs doivent assumer beaucoup de frais. 
Ils seraient donc nombreux à accepter de perdre un jeu, un set ou un match pour gagner leur vie. Soit en pariant eux-mêmes, soit en étant de mèche avec des parieurs professionnels. 210 matchs, dont plus de 160 sur le circuit des Futures , la dernière division mondiale, ont fait l’objet d’alertes pour la seule année 2018.

Poster un Commentaire

avatar